Rapport Villani sur l’intelligence artificielle : le Big Data comme moteur d’une innovation valorisante

Loris Chassagneux

Loris Chassagneux

Chargé de conformité et risques opérationnels chez Ellisphere

2 réponses

  1. Touriste dit :

    Comment un recruteur peut-il sélectionner un chef de projet IA ? Il va prendre quelqu’un qui a déjà travaillé dessus, mais qui n’est pas arrivé à mettre en route une intelligence artificielle. Donc, échec probable. Pour reconnaître quelqu’un capable de le mener à l’IA, il faudrait qu’il soit au moins aussi intelligent que lui. Villani nous fait son numéro sans se poser la question primordiale : Comment arriver à l’intelligence artificielle ? Je pense que ceux qui travaillent réellement dessus doivent se régaler et seront aussi heureux quand ils réussiront que ceux qui ont fabriqué la première bombe atomique, mais cela prendra du travail et du temps quand on sait où aller.

    • Loris Chassagneux Loris Chassagneux dit :

      L’IA existe au moins depuis les années 50, mais a connu une médiatisation et un coup d’accélérateur soudains du fait d’une symbiose rendue possible entre de puissantes capacités de calculs informatiques et un immense volume des données publiques exploitables (big data et open data). La question de l’IA, telle qu’abordée dans le rapport Villani, concerne, principalement pour sa mise en œuvre au sein d’une entreprise, des algorithmes préconçus ayant déjà fait leur preuve. L’optimisation économique tirée de l’IA peut ainsi être obtenue de l’imbrication et de l’amélioration de solutions déjà existantes, que le chef de projet IA n’aura qu’à adapter à son entreprise et à développer en fonction de ses besoins propres, avec éventuellement, tel qu’évoqué par le rapport Villani, l’aide de chercheurs du domaine.
      Quant à la problématique du recrutement, nous sommes aujourd’hui dans le même cas de figure que celui des années 70-80 avec des embauches massives d’informaticiens pour lesquelles les recruteurs n’avaient pas non plus ni recul, ni de connaissances similaires. L’expérience a prouvé que les choix effectués ont globalement été les bons ; nous pouvons donc raisonnablement penser qu’il en sera de même pour les recrutements actuels de spécialistes en IA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter du blog
Abonnez-vous à la newsletter du blog Ellisphere

Les données personnelles recueillies sont destinées à vous faire parvenir la newsletter du blog. Elles seront conservées pendant la durée nécessaire à l’accomplissement des finalités pour lesquelles elles ont été collectées. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, consultez notre politique de protection des données.

Visit Us On TwitterVisit Us On LinkedinVisit Us On Youtube